Les autorités chinoises saisissent 7,6 tonnes de fausses cartes Pokémon

Les autorités chinoises saisissent 7,6 tonnes de fausses cartes Pokémon

Les douaniers de l’aéroport de Shanghai Pudong ont saisi 7,6 tonnes de cartes Pokémon contrefaites. Les cartes ont été envoyées par la société chinoise Qingdao Import and Export Co depuis la province de Qingdao. La cargaison elle-même se dirigeait vers les Pays-Bas.

Les douaniers soupçonnaient que la déclaration ne comportait pas le nom de la marque qui redirigerait une si grande quantité de produits. La marque Pokemon est une propriété intellectuelle et donc protégée par les lois sur le droit d’auteur. Par conséquent, l’exportation de cartes contrefaites viole la loi chinoise.  

Au total, 400 mille colis ont été saisis. Une telle quantité de marchandises était emballée dans de grandes boîtes, et tout cela devait être déplacé à l’aide d’énormes palettes. Les packs auraient contenu les boosters Pokémon Sword et Shield Vivid Voltage en espagnol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *